Nature : la réalité dépasse la fiction

Comme chaque année, National Geographic organise son « photo contest » sur des thèmes choisis. Pour les photographies 2010 qui seront primées cette année les thèmes sont la nature, les gens, les lieux. Parmi les photos qui, sans surprise, sont toutes plus belles les unes que les autres, une m’a particulièrement étonné (ci-dessous) car en la voyant on se pose forcément la question de ce que l’on voit.

Source : National Geographic / Auteur : Russell Watkins

En fait, il s’agit d’une conséquence des inondations monstrueuses qui ont eu lieu au Pakistan en 2010. La population locale dit ne jamais avoir observé ce phénomène auparavant qui traduire l’ampleur et la durée de l’inondation. La surface de sol recouverte par l’eau a fait que des millions d’araignées se sont retrouvées piégées et contraintes de s’accrocher aux rares supports disponibles, en l’occurrence ici quelques arbres. Ceux-ci ont alors été transformés en coton-tiges géants dignes des plus glauques films sur les araignées.

.

Lien : http://ngm.nationalgeographic.com

.

One Comment
  1. Trés impressionnant et, il est vrai, assez effrayant pour quelqu’un comme moi qui a du mal à cohabiter avec ces bestioles. Mais il faut avouer que cela est la preuve d’une grande capacité d’adaptation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *