Une fourmilière pour les Crematogaster

Un exemple de nid qui va bien


Comme expliqué dans le billet précédent, l’élevage de fourmis rouges et noires du midi à l’avantage de pas nécessiter d’humidité importante et/ou constante ce qui simplifie grandement la construction d’une fourmilière. Je vous décris ici un concept simple de fourmilière qui convient bien aux Crematogaster scutellaris et qui est un bon compromis entre l’espace, l’observation et le confort de ces fourmis.

La construction de base est simple, il suffit de préparer du plâtre et de le verser dans un bac (1) (par exemple un petit bac à litière pour chat) sur une hauteur de 2 à 3 cm (2). On pose une vitre (3) par dessus et une fois que le plâtre à pris, on creuse des galeries sous la vitre (une petite cuillère convient très bien pour ça). Il est possible d’améliorer le moulage en intégrant des objet dans le plâtre liquide, comme des petites pierres, des petite boites… de faire une colline etc.

sch_ma_nid_cremato.jpg

Plan

Au dessus du nid, on peut installer une petite lampe de 20-25 W (9) associée à un programmateur horaire, ce qui va créer un gradient de température dans le nid par exemple de 12 à 19 H. De cette manière, on est sur de donner aux fourmis une température idéale (elles vont placer les œufs où cela convient le mieux !). On peut (en option) contrôler la température avec un thermomètre à sonde (10), très pratique !

Le plus important ensuite est de talquer les bord du bac ! C’est ce qui empêche vos pensionnaires de s’échapper. Le talc (que l’on trouve en grande-surface) évite que les pattes des fourmis adhèrent aux parois, donc elles glissent. Pour appliquer le talc, vous en mettez dans le creux de votre main ou dans un récipient, vous y frottez un morceau de coton hydrophile puis vous essuyez ensuite les parois de la fourmilière avec le coton plein de talc. Cela va former une fine pellicule qui va faire office de clôture pour l’aire de chasse / récolte du nid. (nb. si vous voulez en savoir plus, on parle souvent d’anti-évasion sur les forums).

talc.jpg

Talc

montage_nid_crematogaster_1.jpg

Mon installation complète

L’espace étant vite restreint dans les fourmilières faites maison, on peut gagner de la place en pensant à la verticalité ! Il est possible de disposer au dessus du nid, sur le support de votre choix (4), un abreuvoir (un tube qui contient de l’eau et qui est bouché par une boule de coton) et d’autres sources de nourriture (6) et (7). L’accès se fait par des morceaux de ficelle attachés à de petite pierres (8), qui partent de l’aire de chasse / récolte. On veillera à ajouté des petits morceaux de plastique talqués (5) pour éviter que les fourmis ne se sauvent par les supports.

Détail du montage de l’abreuvoir

montage_nid_crematogaster_2.jpg

Abreuvoir

crematogaster_scutellaris_miel.jpg

Détail d’une zone à miel, avec un anti-fuite (petite rondelle en plastique talquée)

Avec cette technique, il est possible de forcer les fourmis à se déplacer sur une grande distance, ce qui est très sympa pour l’observation. Très exploratrices, elles ne mettent pas longtemps pour découvrir tous les recoins qu’on leur offre. C’est alors très intéressant de voir monter des fourmis toutes maigres, et de les voir redescendre l’abdomen bien gonflé d’eau ou de sucre pour ensuite en offrir à leurs congénères.

crematogaster_scutellaris_3.jpg

Ça grimpe !

2 Comments
  1. Oui, tu peux trouver des fourmilières en vente sur le net. Je ne ferai pas de pub mais il se trouve que l’une des boutiques les plus sérieuses est très facile à trouver, il suffit de tapper « fourmis » dans google. En revanche, la construction d’une fourmilière et tout aussi intéressante et enrichissante que l’élevage lui-même. Et pour trouver plein d’infos pour savoir comment faire, il y a de nombreux forums très sympas sur le net : myrmecofourmis, akolab…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *