Fabrication d’une mangeoire pour les oiseaux, en bois de récup’

20100214_Bricolage_mangeoire_blognature1.jpg Pour s’occuper cet automne.

 M.A.J : pour une version  de mangeoire plus « évoluée », voir ici.

En bon bricoleur du dimanche je garde ! Je récupère à chaque occasion, les bouts d’étagères, de planches, les vis, qui proviennent de vieux meubles ou d’autres bricolages.

Du coup, j’ai une cave assez chargée de pas mal de bazar mais cela a un côté pratique quand l’envie vous prend de construire un truc.

Aujourd’hui, construction d’une mangeoire à oiseaux, car ceux-ci galèrent un peu l’hiver pour trouver de la nourriture.

Donc pourquoi ne pas les aider ?

Et puis voir venir sur son balcon quelques merles et merlettes c’est assez sympa.

Plan :

Comme d’habitude, on commence par gratter un p’tit plan sur une feuille de papier. Ça aide à se représenter l’objet fini, à voir les difficultés éventuelles puis ensuite ça aide pour trouver les morceaux de bois dans la cave.

Note : les dimensions sont libres !
plan_mangeoire_blognature.jpg

Le plan

L’idée est de pouvoir poser la mangeoire sur le sol, donc on la surélève avec des pieds (pour l’humidité). Ensuite, il faut simplement veiller à construire la mangeoire ni trop haute ni trop basse pour protéger la nourriture des intempéries et permettre l’accès facile aux oiseaux. Un truc important : le toit doit être bien plus large que la base, au moins 5 – 10 cm de différence sans quoi la pluie ou la neige peuvent tomber sur la nourriture.

Matériel :

  • une trentaine de vis (40 à 60 mm) et 2 équerres (60 x 60 mm),
  • 4 bouts de planche pour faire les montants et les pieds (1.2.3.4),
  • 2 plaques (A.B) pour le toit (à couper en deux) et la base,
  • 4 bouts de liteau fin (20 x 20mm) pour faire le cadre de la mangeoire (w.x.y.z),
  • 2 bouts de liteau épais (40 x 40 mm) pour faire tenir le toit (I.II),
  • un reste de colle silicone (optionnel), pour jointer le toit.

Montage :

Pas de difficulté quand tous les morceaux sont coupés. On assemble la base et le toit à part, puis on les fixe ensemble. L’astuce pour la pente de toit c’est d’ouvrir un peu les équerres avec une pince jusqu’à avoir l’angle souhaité.

 

20100214_Bricolage_mangeoire_blognature1.jpg

Vue générale finale

 

 

Détail du toit :

 

20100214_Bricolage_mangeoire_blognature2.jpg

Détail du toit

 

 

Final :

Et voilà la mangeoire posée sur mon balcon, prête à accueillir les gourmands.

 

20100214_Bricolage_mangeoire_Oradou_102.jpg

La mangeoire en attente de pensionnaire

 

 

Dès le lendemain de son installation, le bazar dans les graines et les traces sur la neige ont témoigné de la présence des oiseaux.

Ceux-ci ont été filmés à leur insu…

 

17 Comments
  1. bonjour, j’ai construit un mangeoire comme l’indique le plan et je le trouve vraiment très chouette!!!
    Si vous avez d’autres plans, je suis partant!!!

    merci d’avance!

  2. j’hésitais à en acheter une cette hiver, elles ne sont pas données dans les jardineries et même en très grandes surfaces.
    j’ai accroché des boules de graisses sur le balcon, mais les oiseaux ne sont pas venus.
    je vais essayer de construire moi même cette mangeoire.
    merci pour le plan et les instructions.

    merci pour ce partage.

  3. Les oiseaux viendront si vous prenez soin de disposer la nourriture dans en coin assez « tranquille ». Il ne faut pas qu’ils soient effrayés.
    Vous pouvez simplifier ou adapter le plan de la mangeoire à vos besoin, le but c’est de faire avec ce qu’on a comme chutes de bois sous la main.
    Attention, on arrive en avril et il est un peu tard pour nourrir les oiseaux. Il ne faut pas les habituer à trouver de la nourriture trop facilement (en dehors de l’hiver) car il ne faut, pour leur bien être, ni les rendre dépendant, ni les domestiquer.

  4. Je n’ai pas réussi à ouvrir les équerres, je les ai remplacées par des bouts de bois coupés avec l’angle ad hoc.
    Comme j’ai utilisé du bois brut, j’ai pris le temps d’appliquer trois couche d’huile de lin (naturelle, crue). Le succès est au rendez-vous, j’ai des Pinsons (pour la première fois), Rouge-Gorge et comme tous les ans mes Petites Mésanges 🙂

  5. Bonjour, est-il possible d’avoir l’ensemble des dimensions pour la découpe ? les planches, plaques de bois et liteaux,
    merci d’avance.

    • La difficulté est qu’un petit volume d’eau gèle facilement ! Mais vous pouvez disposer un récipient avec de l’eau sur un mur au « Sud ». Sinon, l’idéal est un grand bassin de jardin bien exposé au soleil, dont la surface ne gel pas complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *