La grande évasion des Crematogaster scutellaris…

Récit du pourquoi et comment ma plus grosse colonie de fourmis a déménagé de son nid vers un trou dans le mur de la pièce !

 

Absent une bonne partie de l’été (pour cause de voyage de noces), j’ai sur-estimé la puissance du talc que j’avais disposé comme anti-évasion sur les parois du bac contenant ma grosse et prometteuse colonie de Crematogaster scutellaris. Je pense que j’avais aussi sous-estimé la population « à naitre » dans ce nid (cf. les deux premières photos montrant la quantité énorme de couvain mi-juillet) !

La grande évasion des Crematogaster scutellaris
La colonie
La grande évasion des Crematogaster scutellaris
Gros plan

Résultat, à peine rentré début septembre, je n’ai pas eu le temps de réfléchir à construire un nid plus spacieux pour ces demoiselles qu’elles ont lancé une opération de grande envergure. C’est dans la soirée du 6 septembre qu’un déplacement stratégique des troupes a été décidé par les ouvrières.

Naïf je ne m’étais pas étonné de trouver depuis quelques jours des ouvrières égarées sur le parquet, dans le salon, le couloir… Elles procédaient à un repérage préalable pour établir leur futur nid ! En fait, contrairement à ce que je pensais, ces fourmis n’étaient pas « tombées » de la fourmilière mais véritablement « sorties » via une mini faille dans mon système anti-évasion (que j’ai découvert après-coup…).

Et le soir du 6 septembre, en profitant de mon absence encore, toutes les fourmis ont évacué le nid, en emportant l’unique reine (les Crematogaster scutellaris étant monogynes) ! Et c’est bien trop tard que j’ai découvert l’escapade. Je me suis immédiatement mis à chercher cette reine et le point de fuite de ce millier de fourmis. j’ai suivi la progressions des « colonnes » pour comprendre qu’elles avaient décidé de s’installer dans le mur en plâtre de la chambre, en passant par un tout petit défaut juste au dessus de la porte !

La grande évasion des Crematogaster scutellaris
Retour de vacances
La grande évasion des Crematogaster scutellaris
Le point de fuite ! au dessus de la porte.

Je n’ai donc pu que constater la disparition complète de ma colonie de 2 ans ! Impossible de la récupérer même si elle n’est pas loin, puisque la seule solution est de casser le mur (hors de question d’après ma femme…) ! Je n’ai d’ailleurs pas pu lutter non plus contre l’aspirateur de ma femme… Il faut reconnaitre qu’avoir des colonnes de fourmis dans un appartement, c’est impressionnant !

La grande évasion des Crematogaster scutellaris
La solution !

Fait curieux, les fourmis avaient toutes fui en abandonnant le couvain dans le nid ! Et bien c’est seulement le lendemain soir, bien après le nettoyage complet à l’aspirateur du champ de bataille qu’une colonne de fourmis est réapparue pour venir chercher les œufs et les larves ! Elles ont même, pour l’occasion, ouvert une seconde voix plus large et plus rapide dans le talc du bac ! Tellement impressionné, je les ai laissé faire…

La grande évasion des Crematogaster scutellaris
Ouverture de la voie.

On voit bien sur la photo précédente la « passe » créée pour les fourmis dans le talc, en quelques heures seulement !

 

5 1 vote
Évaluation de l'article
Suivre !
Me notifier des
guest
14 Commentaires
plus récents
plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires.
14
0
Une question ? Un commentaire ? N'hésitez pas !x
()
x